Cela fait maintenant plusieurs années qu’on lit à tort et à travers dans tous les magazines qu’on se fait tondre en restant au tarif réglementé de notre fournisseur de gaz ou d’électricité. Qui n’a jamais reçu d’ailleurs des démarchages des opérateurs alternatifs tels que Direct Energie, ENI ou même encore des opérateurs historiques Engie (ex GDF) ou EDF pour basculer sur les offres gaz + électricité (Dolce Vita par exemple)…

J’avoue avoir jeté sans même consulter toutes les offres proposées en me disant que je n’avais pas le temps et que si je quittais le tarif règlementé je ne pourrai plus jamais faire demi-tour, que je devrai m’engager pendant plusieurs années… C’est finalement en lisant un article du magazine « le particulier » fin 2015 que j’ai décidé de m’y plonger plus en détail.

Quelques informations sur le sujet pour commencer

Dans l’article, j’ai donc découvert le site http://www.energie-info.fr/ qui propose beaucoup de documentation sur le sujet. C’est le site d’information du médiateur national de l’énergie, institution publique indépendante donc qui permet d’obtenir un discours transparent et non biaisé, contrairement aux prospectus des différents fournisseurs qui auront toujours tendance à vendre leur offre.

Pour résumer, voici quelques informations pour bien comprendre le sujet :

  • Il faut d’abord ne pas confondre EDF et ERDF, ou GDF et GRDF. ERDF et GRDF sont en charge des réseaux, que l’on pourrait qualifier de «  tuyaux » et sont indépendants des fournisseurs d’énergie (EDF et GDF-Suez devenu Engie par exemple) qui vous vendent ce qui passe dans le tuyau (gaz ou électricité). C’est également ERDF ou GRDF qui vont installer dans tous les foyers les nouveaux compteurs intelligents Linky et Gazpar. Le changement de fournisseur d’énergie sera totalement transparent pour vous, vous n’aurez pas à changer de compteur ou effectuer une installation particulière. En cas de changement de fournisseur, une date de transfert sera convenue et vous n’aurez aucune perte de service, ERDF ou GRDF viendra juste relever (à distance en général) l’index du compteur à l’occasion du transfert.
  • En France le marché de l’électricité et du gaz est ouvert à la concurrence depuis le 1er juillet 2007, ce qui veut dire que l’on peut depuis cette date choisir librement son fournisseur d’accès et non plus obligatoirement EDF/GDF. De même, il existe le prix réglementé, communiqué publiquement par l’état chaque mois, et proposé uniquement par les opérateurs historiques EDF et GDF-Suez, soit les offres de marché fixées librement par chaque fournisseur (y compris EDF et GDF c’est là où on s’y perd).

Enlevez vos idées préconçues

Pour résumer, voici quelques éléments à retenir :

  • Il faut dissocier les fournisseurs de réseaux (Enedis, GRDF) des fournisseurs d’énergie (à ce jour Engie, Sowee EDF, Eni, Total direct energie…)
  • Le changement de fournisseur n’entraine aucun changement de matériel
  • Le changement de fournisseur ou d’offre (changement de prix en restant chez un même fournisseur) est transparent pour le client et n’entraine pas de coupure d’approvisionnement
  • EDF et Engie vous proposent par défaut le tarif réglementé mais vous pouvez aussi convenir d’un tarif contractuel et quitter le tarif réglementé
  • Vous avez toujours la possibilité de revenir au tarif réglementé chez l’opérateur historique si vous le souhaitez

Quelles économies peut-on effectuer en changeant ?

Vous avez la possibilité de comparer les différentes offres du marché directement à partir du site Energie info en renseignant votre consommation annuelle, le site analysera alors quelle offre vous convient le mieux. Pour vous donner un ordre d’idée, dans mon cas personnel je suis passé d’une facture de 2200 € par an à 1800 € environ en basculant chez l’opérateur ENI qui me garantit un prix fixe pendant 3 ans beaucoup plus bas que le tarif réglementé. Si le tarif réglementé augmente, mon prix fixe ne bouge pas, en revanche si le tarif réglementé baisse, mon prix fixe baisse pour m’assurer d’être toujours en dessous. Bref c’est que du bonus. En plus, le contrat signé avec ENI est sans engagement pour le client ce qui veut dire que je peux y mettre fin à tout moment sans pénalité, si je voulais revenir chez Engie (ex GDF) par exemple.

En général les offres du marché sont en moyenne actuellement 10 à 20% en dessous du tarif réglementé.

Pour réaliser des économies il est donc recommandé d’opter pour une des options ci-dessous :

  • Rester chez l’opérateur historique mais y grouper électricité et gaz
  • Changer d’opérateur et basculer vers une offre de marché
  • Rester chez votre opérateur mais basculer sur une offre aux prix de marché

Le cashback : la cerise sur le gâteau

En complément des économies substantielles que vous allez réaliser en changeant de fournisseur ou d’offre, certains opérateurs proposent des primes de cashback, souvent non négligeables. Attention, pour que le cashback soit versé, il faut souscrire au contrat par internet et non par téléphone, sans quoi le site de cashback ne touche pas sa commission d’apporteur d’affaire et donc ne vous le reverse pas. Avant de vous inscrire, nous vous recommandons donc de bien consulter les conditions de fonctionnement du cashback.

Le cashback va de 20 à 50 €. En général le cashback est maximal si vous souscrivez à une offre électricité et gaz, mais je vous recommande d’aller voir le détail des conditions sur la page du marchand du site de cashback. Suivez également les boost du jour des principaux sites de cashback tels que ceux d’Igraal car il y a souvent des boost qui peuvent monter à 100 € !

Voilà les différentes offres de cashback proposées à ce jour par les fournisseurs d’énergie :

  • Engie : l’opérateur historique de gaz, ex GDF vous propose entre 30 et 50 € de cashback lors de la souscription à un abonnement de gaz ou encore d’éléctricité, également avec une offre déménagement. 
  • EDF Sowee : pas besoin de vous présenter EDF je pense ! Mais peut être ne savez-vous pas qu’il peut aussi vous proposer une offre de gaz !
  • ENI : ENI, un des plus gros groupes d’Italie, propose 13% d’économie sur le tarif réglementé du gaz. Le prix reste fixe en cas de hausse du tarif réglementé mais baisse s’il descend. Bénéficiez d’un cashback d’une trentaine d’euros.
  • Total Energies : Depuis le rachat de Direct Energie, Total  a fortement accéléré et fait partie aujourd’hui des acteurs majeurs, il propose souvent un cashback boosté à une cinquantaine d’euros.
  • ENGIE (ex GDF Suez) :

Expérience personnelle : j’ai basculé chez ENI

Après étude des offres j’ai choisi de quitter GDF Suez (Engie) pour aller chez ENI, qui me proposait une offre à taux fixe compétitive de -13% sur le prix réglementé (voir paragraphe ci-dessus sur les économies à réaliser).

J’ai bénéficié du cashback de 35 € par l’intermédiaire d’Igraal, voir copies d’écran ci-dessous :

réductions eni

(Visited 459 times, 1 visits today)
close

NE RATEZ PLUS RIEN

Inscrivez-vous pour recevoir tous nos conseils et infos sur le cashback dans votre boîte mail.

pas de spam : 1 newsletter et nos derniers articles chaque mois, c'est tout !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

partager :