Le printemps est déjà là et avec lui les tracas annuels de la déclaration de revenus aux impôts. Lorsque vous utilisez des programmes de cashback pour économiser de l’argent sur vos achats en ligne ou en boutique grâce aux bons d’achat, vous vous demandez comment déclarer vos gains aux impôts. Dans cet article, nous allons essayer de répondre à cette question et vous guider à travers les étapes nécessaires pour une déclaration fiscale des revenus en toute sérénité.

Les bases de la déclaration d’impôts : les règles sur les revenus de cashback

Avant de plonger dans les détails, comprenons d’abord les bases. La règle est claire  avec les impôts tout ce qui est un revenu perçu sous quelque forme qu’elle soit (monétaire, ou divers avantage tel que la remise de produit à tarif inférieur au marché) doit être déclaré. Mais c’est là que ça se complique car les gains issus du cashback peuvent être considérés comme des remises sur vos dépenses accordées par la grande surface à la suite du fait que vous ayez réalisé un achat, ce qui signifierait alors qu’ils ne sont pas imposables en France. En effet, lorsque vous obtenez 10 € de cagnotte sur votre carte carrefour ou Leclerc grâce à votre achat de baril de lessive et que vous utilisez par la suite cette réduction en caisse, est-ce que vous preniez l’habitude de le déclarer aux impôts ? Et bien c’est la même chose pour le cashback.

Donc les gains cashback on ne doit pas les déclarer aux impôts lors de la déclaration de revenus ?

Dans l’énoncé précédent on pourrait faire cette déduction mais le problème c’est que les impôts n’ont jamais laissé de trace écrite sur cette règle. Toutefois il y a fort à penser que si l’on reste dans un seuil acceptable le risque de redressement est faible. En effet, les gains en moyenne de cashback chaque année sont de l’ordre de 100 à 200 € par français donc ce montant reste modéré par rapport aux revenus moyens des foyers français.

Si la règles est floue sur les gains de cashback ce n’est pas le cas sur les revenus issus du parrainage, qui eux doivent être déclarés. Vous pouvez les identifier en notant à chaque fin d’année le montant total gagné grâce aux filleuls dans la rubrique parrainage des sites de cashback. Et l’année suivante vous faites la différence entre les deux totaux pour identifiant les gains de l’année. Si vous voulez garder une preuve vous pouvez faire une impression écran de votre compte.

Etant donné que ces revenus ne sont pas déclarés par les plateformes de cashback, les impôts n’auront pas d’autre manière de contrôler que de faire confiance à votre déclaratif.

Les Étapes de la Déclaration pas à pas

Si vous souhaitez malgré tout déclarer vos gains cashback aux impôts voilà comment faire :

  1. Identifier vos Gains : Commencez par recueillir toutes les informations pertinentes sur vos gains de cashback. Consultez vos comptes sur les sites ou applications de cashback pour obtenir des relevés détaillés. Par exemple ci dessous mes gains ebuyclub.
  2. Calculer le Montant Total : Additionnez le montant de tous vos gains de cashback pour l’année fiscale en cours. Assurez vous d’inclure les gains provenant de toutes les sources.
  3. Remplir la Déclaration d’Impôts : Lorsque vous remplissez votre déclaration d’impôts, reportez le montant total de vos gains de cashback dans la section appropriée. Suivez les instructions fournies par l’administration fiscale pour garantir une déclaration précise.
  4. Mettez un commentaire aux impôts : Vous pouvez mentionner dans la case commentaire ou questions le détail de votre calcul.

Conclusion

En résumé, il semblerait qu’il ne soit pas nécessaire de déclarer vos gains de cashback lors de votre déclaration de revenus aux impôts, sauf si vous touchez aussi des revenus liés au parrainage. Toutefois pour en avoir le cœur net nous vous recommandons de poser la question aux impôts pour garder une trace écrite.

(Visited 254 times, 1 visits today)

NE RATEZ PLUS RIEN

Inscrivez-vous pour recevoir tous nos conseils et infos sur le cashback dans votre boîte mail.

pas de spam : 1 newsletter et nos derniers articles chaque mois, c'est tout !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

partager :